LOUVRE - DNP MUSEUM LAB Actualités
LOUVRE - DNP MUSEUM LAB Actualités
  • Museum Lab Panorama
  • Tokyo - Paris : Deux LDML
Présentation organisée par :
  • LOUVRE
  • DNP
Technologies
Cinquième présentation Louvre - DNP Museum Lab Van Hoogstraten, Les Pantoufles, la place du spectateur réinventée
Une meilleure sensation de manipulation grâce aux écrans tactiles à retour de force
Sur les dispositifs proposés jusqu’ici, l’utilisateur touchait simplement des boutons sur un écran plat et n’éprouvait pas de sensation particulière. Avec l’introduction des écrans tactiles à retour de force , grâce à une vibration qui se communique au bout des doigts, l’utilisateur a confirmation que l’action qu’il a effectuée a bien été prise en compte. Cette technologie vise à procurer une meilleure sensation de manipulation : l’utilisateur effleure de sa main les contenus qui l’intéressent et peut enchaîner les commandes tout en étant assuré à chaque étape que l’ordinateur réagit à son action.
Un dispositif d’immersion qui permet de ressentir physiquement la perspective
Museum Lab introduit un dispositif d’immersion qui utilise la 2.5 D, grâce à laquelle le visiteur a la sensation de pénétrer dans le tableau. Associant une scène dessinée en plan à une projection interactive, cet effet infographique permet de percevoir en trois dimensions la disposition relative des éléments du tableau.
L’expérimentation d’immersion proposée lors de la troisième présentation recourait à un système appelé CAVE. Les images projetées sur trois plans couvraient largement le champ de vision en offrant une vue panoramique. Pour la cinquième présentation, afin de restituer la réalité de l’intérieur représenté dans le tableau, Museum Lab a choisi d’utiliser l’effet des « gradients de texture » qui permet de percevoir la profondeur des plans à travers les variations de texture des murs et du sol. Grâce à ce procédé d'immersion, le carrelage représenté dans le tableau projeté sur l'écran vertical se prolonge dans la projection sur le sol même.

Lorsqu’un visiteur pénètre dans le dispositif, ses mouvements sont perçus par un capteur infrarouge, et l'image projetée évolue en fonction de sa position.
Un système de projection ultra miniaturisé associant un navigateur holographique à réflexion sélective et un micro-projecteur
Le projecteur à diodes électro luminescentes (LED) est un système ultra miniaturisé de projection d’images. De taille très réduite, il ne dégage pas de chaleur. La projection s’effectue sur un film holographique à réflexion sélective intègré à un prisme optique d’une épaisseur de 3 .5 mm. Les yeux perçoivent les rayonnements spécifiques qui sont réfléchis par l’écran holographique, en plus de la lumière visible extérieure.
Grâce à ces particularités, les images de synthèse apparaissent en surimpression dans le champ de vision du visiteur : les informations dispensées sont ainsi perçues visuellement trés facilement.
*Film holographique à réflexion sélective : un film ne réfléchissant que les longueurs d’ondes correspondant à l’espace colorimétrique RVB (RVB : rouge vert bleu)
*Pour l’utilisation du Navigateur Holographique Transparent, Museum Lab a bénéficié de la collaboration de la société Konica Minolta Opto.
Un guidage qui exploite les avancées de la technologie AR (réalité augmentée)
Lors de la quatrième présentation, Museum Lab a développé un système de guidage AR intégré à un UMPC (PC ultra portable). La détection de repères visuels au long de la visite déclenchait l'affichage d’images de synthèse qui guidaient le visiteur dans son parcours à travers tout l’espace de présentation ou lui offraient des explications sur les œuvres présentées.
La cinquième présentation s’accompagne de l’introduction d’un outil de guidage AR qui prend la forme d’un smart phone (téléphone portable). Sachant que ces appareils ne sont disponibles qu’en nombre limité à Museum Lab, la mise au point d'un tel système de guidage AR permet d’envisager à l’avenir d’utiliser également les téléphone portables des visiteurs pour le guidage. Museum Lab pourra ainsi accueillir les visiteurs sans plus souffrir de la limitation sur le nombre d’outils de guidage disponibles.


La mise au point d’un système multilingue pour la salle de projection avec images et son en haute définition.
Dans la salle de projection, les commentaires sont désormais disponibles en plusieurs langues. Ceux-ci sont synchronisés avec le commentaire dans la langue principale et la projection des images sur l’écran. Ce système multilingue pourrait remplacer le sous-titrage dans les films projetés dans les musées. Tout en conservant une sensation acoustique trés réaliste avec le son en haute définition diffusé par les enceintes de la salle de projection, l’association du casque transmettant le son par résonance dans la boîte crânienne, du guidage audio et d'un réseau wifi (LAN), permet d'avoir accès aux commentaires en d’autres langues en synchronisation parfaite avec la projection.
Les équipements de base de Museum Lab.
Un audioguide autonome qui permet au visiteur de se concentrer sur l'observation.
A Museum Lab, afin que le visiteur puisse se concentrer sur les œuvres et sur les contenus multimédias, l'audioguide propose des commentaires se diffusant automatiquement. Grâce au casque transmettant le son par résonance crânienne, le visiteur peut, tout en écoutant l'audio, échanger une conversation avec des personnes autour de lui.
Un guidage flexible en temps réel, qui utilise une étiquette électronique active
Le système de guidage de Museum Lab, utilise la technologie de l'étiquette électronique RFID qui permet notamment d'identifier chaque visiteur. Grâce à ce système, il est possible de répondre aux souhaits de chacun: entendre les commentaires dans sa langue, conserver l'historique des expérimentations effectuées. Lorsqu'un visiteur est détecté devant un dispositif, un serveur identifie en temps réel la langue sélectionnée par celui-ci à l'accueil, et les commentaires dans sa langue sont diffusés simultanément. Par ailleurs, les informations relatives à l'historique des visites sont également traitées au niveau du serveur grâce à l'étiquette électronique. Le visiteur peut ainsi consulter l'historique de ses visites sur « Mon Museum Lab », le site des membres de Museum Lab.
Haut de page
L'utilisation ou la reproduction de ces images sans autorisation est strictement interdite.
©2013 Louvre - DNP Museum Lab