LOUVRE - DNP MUSEUM LAB Actualités
LOUVRE - DNP MUSEUM LAB Actualités
  • Museum Lab Panorama
  • Tokyo - Paris : Deux LDML
Présentation organisée par :
  • LOUVRE
  • DNP
La Présentation
Sixième présentation Louvre - DNP Museum Lab
Portraits de femmes en Egypte, il y a 1800 ans
Du samedi 18 juillet 2009 au samedi 19 décembre 2009
© 2007-2008 Musée du Louvre / Georges Poncet 

Les œuvres proposées pour cette présentation sont des portraits égyptiens, peints sur bois au IIe siècle après J.-C., à l'époque de la domination romaine. Communément appelés "portraits du Fayoum", ils étaient peints du vivant des modèles et apposés sur leurs momies au moment de leur mort, remplaçant ainsi les masques funéraires pharaoniques. Fruits d'un métissage entre rites funéraires égyptiens, technique grecque de la peinture à l'encaustique*, et tradition romaine du portrait, ces œuvres révèlent un étonnant mélange à la croisée de divers contextes artistiques, culturels et historiques qui ne peuvent que réveiller l'imagination et la soif de connaissances du spectateur.
Sur les trois portraits exposés, le charme notamment de L'Européenne et l'exceptionnelle qualité de son exécution en ont fait une des œuvres majeures des collections du musée du Louvre. La forte présence de la femme représentée doit beaucoup à son regard légèrement baissé, voilé d'une certaine mélancolie, qui évite celui du spectateur. 1800 ans plus tard, ce portrait est toujours touchant par son rendu si réaliste. C'est une rencontre transcendant le temps et l'espace qui vous attend à Museum Lab.

* avec un liant à base de cire d'abeille

Une rencontre avec des peintures, témoignages émouvants de l'Egypte du IIème siècle après J.C.

Ces portraits, étonnants par leur valeur artistique et par leur représentation réaliste qui renouvelle notre image traditionnelle de l'Antiquité égyptienne, constituent un témoignage éloquent d'une page de l'histoire d'une civilisation.
La sixième présentation propose, à travers la rencontre avec des portraits peints il y a 1800 ans, non seulement de découvrir leurs attraits en tant qu'œuvre d'art, mais également d'essayer de décoder les signes qui en font des témoignages historiques, culturels et religieux.
Ce double regard sur les œuvres, pictural et archéologique, permettra sans doute d'être touché par cette civilisation aujourd'hui disparue.

Une rencontre avec des femmes de l'Antiquité: que signifie laisser une image de soi ?

Le thème transversal du projet Louvre - DNP Museum Lab est "la figure humaine". Pour la sixième présentation, des portraits romano-égyptiens qui représentent, sous des traits réalistes, non pas des rois ou des puissants, mais des femmes anonymes ayant vécu au IIe siècle après J.-C ont été choisis. De ce fait, ces œuvres constituent non seulement un témoignage historique du passé, mais également un témoignage de l'existence des individus représentés.
Quelle représentation d'eux-mêmes voulaient-ils laisser? Tout en étudiant attentivement les techniques utilisées par les peintres – souvent difficiles à discerner à l'œil nu - , les effets produits ou encore les codes de représentation, on s'interrogera sur ce que signifie se représenter ou laisser une image de soi, notamment à travers un échange avec les autres visiteurs.
Cette rencontre transcendant le temps et l'espace nous invite à réfléchir à notre rapport à ces images et à ces traces du passé.

Haut de page
L'utilisation ou la reproduction de ces images sans autorisation est strictement interdite.
©2013 Louvre - DNP Museum Lab