LOUVRE - DNP MUSEUM LAB Actualités
LOUVRE - DNP MUSEUM LAB Actualités
  • Museum Lab Panorama
  • Tokyo - Paris : Deux LDML
Présentation organisée par :
  • LOUVRE
  • DNP
Quelques principes muséographiques
Neuvième présentation Louvre – DNP Museum Lab El niño azul, Goya et la peinture espagnole au Louvre
1. Réimplantation de dispositifs multimédia au musée du Louvre
Dans la continuité de la formule adoptée pour les septième et huitième présentations, deux dispositifs seront réinstallés cette fois-ci dans les salles des peintures espagnoles du musée du Louvre (1er étage de l'aile Denon et l'espace de repos attenant).
Les interfaces ont été pensées pour répondre à la diversité des visiteurs venant du monde entier, tandis que l'équipement tient compte de la robustesse indispensable pour un établissement qui accueille près de 9 millions de personnes par an et des contraintes liées au statut de monument historique qu'est le Palais du Louvre. Outils d'aide à la visite, ces dispositifs multimédia ont été conçus avec un souci de s'intégrer harmonieusement dans l'espace permanent d'exposition, afin de ne pas gêner l'appréciation des œuvres et la circulation des visiteurs.
Combiner un mode d'accès intituitif individuel à un système en consultation collective pour obtenir des informations sur le contexte historique.
Problématique :
Un dispositif expliquant l'histoire de la collection de peintures espagnoles au Louvre a été conçu pour être ensuite installé dans l'espace de repos attenant à la salle des peintures espagnoles, au 1er étage de l'Aile Denon, au musée du Louvre.
L'enjeu était d'intéresser le public à des informations qui font appel à des repères temporels parfois peu connus, afin que tous les visiteurs, quel que soit leur bagage culturel ou intellectuel, puissent comprendre l'évolution de la collection à travers les siècles. Afin que toutes les personnes présentes dans l'espace où sera installé ce dispositif puissent en profiter, il fallait qu'il permette une consultation collective. L'objectif ici était donc de garantir que même les visiteurs n'interagissant pas avec le dispositif aient accès à un minimum d'information, en plusieurs langues.

Proposition de Museum Lab :
Le principe retenu est celui d'une chronologie interactive sur grand écran mural afin d'afficher en permanence une vue d'ensemble de l'évolution des collections des peintures espagnoles au Louvre tout en fournissant des informations plus détaillées en suivant l'axe temporel. Le rendu dynamique en images permet de stimuler l'intérêt de tous et invite à interagir. Pour encourager une consulation multi-utilisateurs, l'affichage distingue clairement les zones d'utilisation collective et les zones d'utilisation individuelle. Les thèmes généraux sont présentés en hauteur de façon très visible pour les visiteurs -non actifs- éloignés du dispositifs.
Quelles informations fournir devant l'œuvre?
Problématique :
Ce dispositif, qui sera réimplanté dans la principale salle des peintures espagnoles (salle 26, 1er étage de l'aile Denon), vise à orienter le visiteur dans sa compréhension des tableaux qu'il a sous les yeux lors de sa visite au Louvre.
Une réflexion a été menée sur la quantité et la nature des informations à fournir devant les œuvres elles-mêmes, afin de rendre la découverte des peintures et de la collection plus enrichissante. La problématique était de présenter de manière simple ces informations de nature variée, pour répondre au mieux aux questions que pourrait se poser le public le plus divers face à ce groupe d'oeuvres.

Proposition de Museum Lab :
Afin de donner aux visiteurs des repères sur la peinture espagnole, le choix a été fait d'un menu d'entrée qui reprend les œuvres les plus emblématiques exposées dans cette salle, pour les commenter en apportant des informations qui ne pourraient être devinées par la seule appréciation du tableau, et donner des clés de lecture aidant aussi à mieux comprendre d'autres peintures espagnoles. Une interface largement visuelle et un accès à l'information par différents types d'entrées permettent le passage d'une première approche intuitive vers un contenu plus pédagogique.
2. Dispositif multimédia fonctionnant comme une introduction à la visite
Problématique :
Un dispositif multimédia introductif capable de suggérer l'expérience qui attend le visiteur doit non seulement stimuler son intérêt pour l'espace d'exposition mais également lui permettre de saisir la façon dont cet espace s'articule. Il convient également de faire attention à ce qu'il ne provoque pas d'encombrement à l'entrée de la visite.

Proposition de Museum Lab :
Museum Lab a conçu une courte introduction vidéo diffusée sur un grand écran vertical. Elle donne la parole au conservateur du Louvre en charge de la neuvième présentation qui s'adresse directement au visiteur, dans une mise en scène suggérant un moment privilégié. Il s'agit à la fois d'offrir une occasion de découvrir le rôle et la mission d'un conservateur, personne que l'on n'a d'ordinaire pas l'habitude de côtoyer, et de donner l'impression d'une proximité grâce à un affichage numérique grandeur nature sur le même plan que le visiteur.
3. Contenu proposé face à l'œuvre sous forme de cartel numérique
Problématique :
Un cartel a pour fonction première de fournir des informations de base sur une œuvre. L'enjeu est ici d'assurer cette fonction, tout en l'assortissant de fonctions plus interactives pour répondre à la diversité des besoins des visiteurs, notamment en terme de langue ou de supplément d'informations visuelles.

Proposition de Museum Lab :
Museum Lab met à la disposition des visiteurs un format numérique et un format imprimé afin de garantir les informations minimum devant toujours être affichées en permanence, même en cas de panne technique du matériel. Par ailleurs, une offre de fonctions ajustables selon les besoins du public permet d'améliorer l'accessibilité aux informations, en proposant notamment au visiteur de choisir sa langue, et de modifier la taille des images et des textes, ou encore le contraste.
4. Un espace d'exposition qui vise à offrir une expérience de dialogue avec l'œuvre
Problématique :
Le multimédia placé à proximité des œuvres doit être pensé pour offrir des contenus dans un format quantitatif et qualitatif qui ne vient pas faire concurrence avec les œuvres elles-mêmes. Pour cette présentation, deux façons d'approcher un tableau sont proposées au visiteur : une rencontre intime avec l'œuvre d'une part, et une approche analytique de l'œuvre, d'autre part. Pour cette deuxième démarche, les systèmes développés tenteront de faire comprendre au visiteur, tant par la raison que par les sens, le processus intellectuel par lequel le conservateur analyse aussi bien les éléments plastiques qui composent un tableau que les aspects matériels d'une peinture.

Proposition de Museum Lab :
Pour que le visiteur puisse appréhender l'œuvre selon cette approche différente, un espace "laboratoire" séparé, présentant la démarche analytique du conservateur a été aménagé à côté de l'espace d'exposition à proprement parler, avec une scénographie distincte. Dans ce laboratoire, une partie "découverte des éléments de composition" propose un dispositif interactif permettant de réaliser des simulations en images de synthèse. Le visiteur peut ainsi non seulement comparer ces éléments avec ceux utilisés dans d'autres œuvres de Goya, mais aussi s'essayer au processus de composition en présentant les choix possibles pour mieux comprendre celui retenu par l'artiste, tel que le conservateur va l'analyser.
La partie "aspects matériels du tableau" propose, quant à elle, de faire appel à un interface utilisateur tangible (TUI) pour susciter un intérêt pour la matiérialité de l'œuvre et lier l'action du visiteur à une information de façon intuitive. A travers un processus interactif qui permet de découvrir la structure matérielle d'une peinture, le dispositif invite à explorer dans l'ordre les différentes couches qui composent le tableau. La zone de consultation en 3D et l'animation vidéo en 2D ont été étroitement intégrées l'une à l'autre grâce à une projection cartographique ("projection mapping") pour assurer une manipulation fluide par l'utilisateur.
Haut de page
L'utilisation ou la reproduction de ces images sans autorisation est strictement interdite.
©2013 Louvre - DNP Museum Lab