LOUVRE - DNP MUSEUM LAB Actualités
LOUVRE - DNP MUSEUM LAB Actualités
Activités
"Ouvrir l'Esprit", vol. 4 / Quand la mode rencontre l'art

Louvre - DNP Museum Lab, désireux d'offrir au plus grand nombre le plaisir d'une découverte enrichissante en apprenant à regarder autrement les œuvres d'art, propose une nouvelle série de manifestations intitulée "Ouvrir l'esprit", dont l'objectif est d'offrir aux visiteurs une expérience unique d'éveil à l'art en faisant appel à la sensibilité de chacun et en aiguisant sa curiosité intellectuelle.

"Ouvrir l'Esprit", vol. 4
Manifestation en marge de la Neuvième Présentation dans un programme combiné "visite + talkshow".
Talk-show avec :
Mikio SAKABE (créateur de la marque MIKIO SAKABE)
Tarô HORIUCHI (créateur de la marque TARO HORIUCHI)
Animé par : Mariko NISHITANI (journaliste de mode)
Quand la mode rencontre l'art

Louvre - DNP Museum Lab propose actuellement de découvrir à Gotanda (Tokyo) L'Enfant bleu, un portrait d'enfant peint par le grand maître de la peinture espagnole Goya, à travers le parcours imaginé dans le cadre de la Présentation "El niño azul, Goya et la peinture espagnole au Louvre". Ce tableau, célèbre pour avoir appartenu à Yves Saint Laurent et à son partenaire Pierre Bergé, aurait inspiré, au même titre que les nombreuses œuvres de leur collection particulière, la création du génial couturier français.
Afin de réfléchir aux rapports entre mode et art, Museum Lab propose, pour le 4e volet de son programme "Ouvrir l'Esprit", un dialogue sur le thème "quand la mode rencontre l'art", avec la participation de deux stylistes à la création très artistique, pour qu'ils nous donnent leur point de vue contemporain sur la question. Le premier invité est Mikio Sakabe (créateur de la marque MIKIO SAKABE), qui, pour ses propres défilés, n'hésite pas à briser les conventions en faisant appel à d'autres talents comme le groupe de chanteuses Denpa-gumi.inc ou le collectif d'artistes Chim↑Pom.Le deuxième invité, Tarô Horiuchi, dont la marque éponyme de vêtements adopte des lignes raffinées et épurées, a été élevé dans un environnement artistique, si bien qu'il a appris naturellement à porter une regard esthétique sur l'art ou l'architecture. Tous deux ont étudié en Europe, ce qui les a mis en contact direct avec une créativité puisant sa source dans l'histoire et la civilisation occidentale. Cette expérience a forgé le style de ces deux jeunes designers qui font de plus en plus parler d'eux. Nous avons demandé à Mariko Nishitani, ancienne rédactrice du magazine High Fashion, qui a également assuré la direction éditoriale des publications de l'exposition "Feel and Think : a new era of Tokyo Fashion", organisée l'an dernier au Tokyo Opera City Art Gallery, d'animer un échange entre ces deux jeunes stylistes pour tenter de comprendre quelle place joue l'art dans leur création de mode.
(en japonais uniquement)

Profil des intervenants
Mikio SAKABE
Diplômé en 2006 de la section mode (major de sa promotion) de l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers, il commence sa carrière avec une participation officielle à la semaine de la mode de Paris à l'automne-hiver 2007, où il présente sa première collection sous forme d'installation. Plus récemment, il présente sa collection printemps/été 2011 dans le gymnase olympique de Yoyogi avec la collaboration du collectif d'artistes contemporains Chim↑pom, tandis qu'il organise sa collection suivante automne-hiver 2011 dans la boutique de Roppongi du géant de la location vidéo Tsutaya comme un spectacle-défilé avec la participation des idoles d'Akihabara, le groupe de chanteuses Dempa-gumi.inc. Le défilé des créations automne-hiver 2012 au Belle Salle Shibuya Fisrt, comprend pour la première fois une collection hommes. Sakabe incarne le nouveau style tokyoïte contemporain aux yeux du monde.
MIKIO SAKABE http://www.mikiosakabe.com
Tarô HORIUCHI
Né à Tokyo en 1982, il quitte le Japon à l'âge de 15 ans pour l'Angleterre. Après des études de photographie à l'Université Kingston de Londres, il décide de changer de voie et s'inscrit à la faculté de stylisme. En 2003, il est admis à l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers, dont il sort diplômé et major de sa promotion en 2007. Il remporte la même année le prix Diesel à la compétition International Support Talent (ITS) en Italie, et présente dans la foulée sa collection capsule dans les boutiques Diesel du monde entier. Il participe à l'exposition "New Creators met together in Europe" au 21_21 DESIGN Sight (Tokyo Midtown), dans le cadre de la Japan Fashion Week de 2007. Il part ensuite pour la France. A son retour en 2009, il crée sa propre marque TARO HORIUCHI. Sa création ne se limite pas à la mode vestimentaire, puisqu'il réalise également des bijoux, des meubles, ou encore des pièces artistiques.
TARO HORIUCHI http://www.tarohoriuchi.com
Mariko NISHITANI
Rejoint le groupe de presse Bunka Publishing Bureau en 1974. En poste à Paris entre 1980 et 1982. Elle travaille pour divers magazines du groupe, dont So-en et High Fashion, dont elle sera la rédactrice-en-chef adjointe. Après l'arrêt de la publication papier de High Fashion, elle assume la direction de sa nouvelle formule en ligne de 2010 à juin 2012. Auteur de Fashion ha Katarihajimeta [ La mode a commencé à parler] (chez Film Art-sha), "Feel and Think : a new era of Tokyo Fashion" (chez Ibunsha).

Neuvième présentation Louvre-DNP Museum Lab / El niño azul, Goya et la peinture espagnole au Louvre
El niño azul (L’Enfant bleu)
Francisco de Goya y Lucientes
Luis María de Cistué y Martínez
1791
Huile sur toile ; H. : 118 cm ; L. : 86 cm
Musée du Louvre, Paris (RF 2009-5)
© Photo DNP / Philippe Fuzeau
Un petit garçon habillé d'un costume bleu, tenant un chien en laisse : L'Enfant bleu, peint par Goya en 1791, très rarement exposé publiquement jusqu'à récemment, peut désormais être admiré à loisir par le grand public, depuis son entrée en 2009 dans les collections du Louvre.
Le modèle, Luis Maria de Cistué, filleul du roi et de la reine, futur héros de la guerre d'indépendance d'Espagne est représenté ici à l'âge de 2 ans et 8 mois, dans une composition sobre qui met d'autant plus en valeur les tonalités bleues et roses de du vêtement et de la ceinture ainsi que la douce lumière nimbée à l'arrière-plan.
Longtemps transmise de génération en génération dans la famille Cistué, l'œuvre fut achetée par l'industriel américain John D. Rockefeller Jr. en 1928. Au début des années 1980, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en firent l'acquisition, puis, à la disparition du créateur de mode en 2009, elle fit l'objet d'un don au musée du Louvre.
C'est la première fois que cette toile est exposée hors du Louvre depuis qu'elle a rejoint ses collections. La neuvième présentation, intitulée El niño azul, Goya et la peinture espagnole au Louvre, propose une rencontre de l'œuvre au fil de diverses approches. Le visiteur pénètre d’abord dans l’intimité du modèle et des collectionneurs qui possédèrent le portrait, avant de rejoindre un laboratoire de musée où il observe le tableau et analyse scientifiquement les choix de Goya et les traces de son pinceau sur la toile. La visite se poursuit avec un espace évoquant la collection des peintures espagnoles du Louvre où est accroché d'ordinaire L'Enfant bleu, invitant à la découverte des grands maîtres de la peinture espagnole, de Greco à Goya en passant par Murillo, et montre comment la collection du Louvre s'est constituée au fil du temps. A la fin du parcours, le visiteur sera sollicité pour donner sa propre interprétation de l'œuvre de Goya.
Depuis qu'il a quitté l'atelier de l'artiste, L'Enfant bleu n'a cessé d'être regardé et admiré, chacun y posant un regard différent. En découvrant diverses façons d’apprécier un même tableau, nul doute que le visiteur saura, à son tour, créer son propre lien intime avec l'œuvre.

  Informations pratiques
  Date samedi 1er septembre 2012
Talk-show de 14h30 à 16h (accueil à partir de 14h) suivi d'une visite spéciale de la Neuvième Présentation à partir de 16h (jusqu'à la fermeture de Museum Lab à 18h)
  Lieu
Auditorium de Louvre - DNP Museum Lab
DNP Gotanda Building (RdC)
3-5-20 Nishi-Gotanda, Shinagawa-ku, Tokyo
6 min. à pied de la gare de Gotanda (ligne Yamanote de la JR, sortie ouest / ligne de métro Asakusa (sortie A2) / Ligne Ikegami des trains Tôkyû)
7 min. à pied de la gare Fûdômae sur la ligne Meguro (trains Tôkyû)
Plan d'accès
  Capacité d'accueil 100 places
Les réservations seront closes dès que ce nombre de places sera atteint.
Entrée libre, réservation obligatoire.
 
* En cas d'affluence, Museum Lab se réserve le droit de limiter les entrées dans la salle de présentation ou l'utilisation de certains dispositifs multimédia.

Activité terminée

Pour tout renseignement, s'adresser au :
Service clientèle de Louvre - DNP Museum Lab
Tél : 03-5435-0880
De 11h à 17h du lundi au jeudi, de 11h à 21h le vendredi, de 9h à 18h le samedi et le dimanche.
Fermetures exceptionnelles les jours fériés qui tombent un jour de semaine et pendant les fêtes du Nouvel An.

Retourner à la Premiére page de la 'Liste des activités précédentes'
Haut de page
L'utilisation ou la reproduction de ces images sans autorisation est strictement interdite.
©2013 Louvre - DNP Museum Lab